Site Loader

Le
dépôt Holabird Quartermaster, nommé ainsi pour faire référence à
Samuel Beckley Holabird, brigadier général de la guerre civile ;
aura servi à la livraison des véhicules construits par la société
Bantam, qui furent livrés à temps. En effet, d’autres constructeurs
comme Willys-Overland, Crosley et Ford avaient déposé des offres
moins chères que celles de Bantam, cependant ; Bantam
respectait la majorité des critères de construction. Le
constructeur automobile Willys-Overland aurait quant à lui, pris
trop de temps pour proposer un prototype de véhicule (ils avaient
spéculé aux alentours de 75 jours), ce qui poussa l’armée à
choisir Bantam en tant que constructeur officiel. Étant ravis des
performances que fournissent les véhicules, notamment sur un test
incliné à 60 degrés, l’armée américaine a signé un contrat qui
porte le nombre de constructions totales à 140 véhicules. Les 70
premiers véhicules qui ont entré en service en 1940 sont de type
Mark II et BRC-60 ; BRC-60 étant l’acronyme de « Bantam
Reconnaissance Car 60 », un véhicule qui devait au départ se
nommer « General Purpose Vehicule ». Il s’agissait du
premier modèle de Jeep, produit le 23 septembre 1940 … Modèle
qui eut du succès puisqu’en mai 1941, l’armée a commandé 11500
modèles BRC de plus, de sous-type 40 ; modèles qui ont été
envoyés aux soviétiques pour combattre l’Allemagne.

Toutefois,
le gouvernement américain ayant réalisé une nouvelle offre, Willys
a réussi à décrocher un contrat pour la production de 16000 jeeps,
tout comme Ford a aussi réussi à décrocher un contrat. Bantam,
quant-à-elle s’est converti à la production d’accessoires pour Jeep
et à la construction de remorques, constatant qu’elle ne pouvait pas
produire autant de véhicules que Ford et Willys.

We Will Write a Custom Essay Specifically
For You For Only $13.90/page!


order now

Au
total, ce sont 650000 jeeps qui furent produites dans la Seconde
Guerre Mondiale.

Partie
2 : Les hélicoptères

Si Igor Sikorsky
correspond au véritable maître des hélicoptères, il est cependant
important de ne pas négliger l’importance du peinte Leonard de
Vinci. En effet, le principe d’hélicoptères, un mot qui provient du
grec helikos (spirale) et ptéron (aile) avait déjà été pensé
par Leonard de Vinci en 1488, inspiré par l’idée de voir l’Homme
voler… cependant, il n’a jamais été réellement construit.

Pour cela, il a créé une
machine pouvant créer un « nuage d’air » grâce à des
vis hélicoïdales, et qui serait similaire à un concept provenant
d’un avion pour enfants. Un autre modèle plus sérieux fut inventé
en avril 1870 par l’ingénieur français Alphonse Pénaud : il
s’agissait cette fois-ci d’un modèle à rotor coaxiaux,
c’est-à-dire concentriques ou avec le même centre. Ce modèle à
taille réduite était propulsé par un moteur en caoutchouc équipé,
comme dans l’avion précédent, d’hélices. Le premier modèle était
toutefois propulsé grâce à un ressort (le ressort était lié à
un axe central et attaché à un axe courbé ; lorsque l’arc se
repositionne verticalement, il libère de l’énergie mécanique qui
fait actionner les rotors en sens inverse, grâce à la ficelle). Le
modèle final remplaça le moteur par un fil de caoutchouc tordu, qui
donnera lieu au modèle présenté précédemment.

Post Author: admin

x

Hi!
I'm Erica!

Would you like to get a custom essay? How about receiving a customized one?

Check it out